Série générale

Le cycle terminal : les classes de première et terminale de la voie générale

Depuis 2020, il n’y a plus de série (L,ES et S) en voie générale mais des parcours par spécialités choisies par chaque lycéen en fonction de ses centres d’intérêts.

composition note du bac

Le bac général dans sa nouvelle version associe donc des enseignements communs, des enseignements de spécialité ainsi qu’une option éventuellement. Les enseignements communs représentent 16h par semaine en première, 15h30 en terminale. Trois enseignements de spécialité sont choisis en première (deux uniquement en terminale) qui représentent 12h par semaine. Enfin, il est possible de prendre une option facultative (deux en terminale) pour une durée d’1h30 par semaine (3h en terminale si deux options).

 

Les cours communs

Tous les élèves ont, en 1re et terminale générale, des cours communs :

  • Enseignement moral et civique
  • Enseignement scientifique : code, intelligence artificielle, bioéthique, grands enjeux environnementaux
  • Français
  • Histoire géographie
  • Langues vivantes A et B
  • Philosophie
  • Sport
Sources :

 

Les spécialités

Afin d'approfondir les domaines qui vous intéressent, vous devrez choisir 3 spécialités en première (vous en abandonnerez une en terminale):


 

Les enseignements optionnels

Nous retrouvons en 1ère et Terminale les enseignements optionnels généraux initiés en Seconde:

pdfVoir les options générales de seconde

En terminale s'ajoutent les deux enseignements optionnels suivants:

  • Maths complémentaires
  • Maths expertes

Anglais Monde Contemporain (AMC)

  • Spécialité centrée autour de l'actualité et des médias.
  • Pour comprendre et analyser les enjeux du monde anglophone contemporain : société, économie, politique, géopolitique, culture, science et technique.
  • Pour s'immerger dans la presse écrite et audiovisuelle, les publications scientifiques, la cartographie, les statistiques, les nouveaux médias.
  • Travail sur la langue particulièrement porté sur la communication orale, même si la communication écrite reste un enjeu important
  • Développement de l'aisance dans la prise de parole par la pratique de situations diverses (débat, exposé, négociation)
  • Développement des compétences orales, notamment par la pratique de l'argumentation (penser, raisonner, convaincre)
  • Etude de supports variés qui permettent de faire le lien avec les réalités et les problématiques contemporaines de l'aire anglophone

Le programme

En première

SAVOIRS, CRÉATION, INNOVATIONS
  • Production et circulation des savoirs
  • Sciences et techniques, promesses et défis
REPRÉSENTATIONS
  • Faire entendre sa voix : représentation et participation
  • Informer et s'informer
  • Représenter le monde et se représenter

En terminale

FAIRE SOCIÉTÉ
  • Unité et pluralité
  • Libertés publiques et libertés individuelles
  • Egalités et inégalités
ENVIRONNEMENTS EN MUTATION
  • Frontière et espace
  • De la protection de la nature à la transition écologique
  • Repenser la ville
RELATION AU MONDE
  • Puissance et influence
  • Rivalités et interdépendances
  • Héritage commun et diversité

pptEn savoir plus sur ANGLAIS LLCE & AMC (ppt)

Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE)

  • Spécialité centrée autour de l'art et de la culture.
  • Pour avoir une solide culture générale sur les grands mouvements artistiques, les événements historiques marquants, les œuvres emblématiques du monde anglophone.
  • Pour découvrir les classiques du roman, du cinéma, de la musique, du théâtre, de la peinture….
  • Travail sur la langue articulé avec l'étude de la culture et de la littérature.
  • Initiation ponctuelle à la traduction.
  • Développement des compétences orales, notamment par la pratique de l'argumentation (penser, raisonner, convaincre).
  • Découverte des auteurs, des courants artistiques majeurs du monde anglophone.
  •  Lecture guidée d'œuvres en V.O. en intégralité

Le programme

En première

IMAGINAIRES
  • Imagination créatrice et visionnaire
  • Imaginaires effrayants
  • Utopies et dystopies
RENCONTRES
  • L'amour et l'amitié
  • Relations entre l'individu et le groupe
  • Confrontation à la différence
+ 2 œuvres littéraires en V.O. (obligatoires) et 2 films (facultatifs)

En terminale

ART ET DÉBAT D'IDÉES
  • Art et contestation
  • L'art qui fait débat
  • L'art du débat
EXPRESSION ET CONSTRUCTION DE SOI
  • L'expression des émotions
  • Mise en scène de soi
  • Initiation, apprentissage
VOYAGES, TERRITOIRES, FRONTIÈRES
  • Exploration et aventure
  • Ancrage et héritage
  • Migration et exil
+ 2 œuvres littéraires en V.O. et 1 œuvre filmique

pptEn savoir plus sur ANGLAIS LLCE & AMC (ppt)

Les Arts Plastiques en 1ère et en terminale:

Une spécialité de 4h en 1è puis 6H en terminale, préparant également au Grand Oral, pour les séries générales.

  • Approfondissement des techniques
  • Recherche de son style, de ses préférences
  • Toujours s’exprimer au travers de sujets ouverts
  • Présentation des grands thèmes et artistes de l’histoire de l’art
  • Préparation de l’orientation postbac
  • Toujours des sorties dans les lieux culturels.

Chaque jour, des images, des projets et la vie du cours, sur instagram : #Arplagrandmont

Encore plus d’images, de projets et de souvenirs sur : wixsite.com/arplagrandmont

La spécialité LLCER Espagnol

Proposée à partir de la rentrée 2020-2021 en première, c’est l’une des spécialités que les élèves de première générale pourront choisir parmi les trois spécialités obligatoires. Elle pourra être poursuivie en terminale à la rentrée 2022-2023.

Les objectifs à atteindre

  • Approfondir la connaissance de la langue, la littérature et la culture des pays hispaniques.
  • Préparer à l’enseignement supérieur par une approche progressive des contenus et méthodes.
  • Augmenter l’exposition à la langue étudiée.
  • Développer le goût de lire (œuvres intégrales et extraits littéraires)
  • Découvrir des auteurs, des genres, des courants littéraires et artistiques (théâtre, cinéma, peinture, musique)
Grâce à l’étude de la Spécialité vous atteindrez le niveau B2 (utilisateur indépendant) du CECRL en fin de Première et le niveau C1 (utilisateur autonome) en fin de Terminale.

pdfEn savoir plus sur la spécialité LLCER Espagnol

histoire, géographie, géopolitique et sciences politiques

La spécialité histoire, géographie, géopolitique et sciences politiques a d’abord pour objectif de mieux comprendre le monde contemporain. Les thèmes étudiés en cours partent d’une question d’actualité comme « Etat et religion, » « les frontières » (en classe de première) ou bien « faire la guerre, faire la paix » (en classe de terminale). Pour étudier ces questions, les élèves se servent d’une approche historique et géographique. La géopolitique permet d’insister par exemple sur les conflits, les jeux de pouvoir entre Etats pour le contrôle d’un territoire. Les sciences politiques sont utiles pour aborder des questions comme « la démocratie » (en classe de première).

Pendant les 4h de cours hebdomadaires en première et les 6h en terminale, les enseignants alternent les cours classiques (prises de notes à partir du cours du professeur) et les activités réalisées le plus souvent en groupes. Du point de vue des méthodes de travail, à l’écrit, les élèves apprennent à rédiger des dissertations et à réaliser une étude critique de documents. Ils préparent aussi des présentations orales et s’entraînent pour réussir le grand oral s’ils continuent la spécialité jusqu’à la fin de la terminale.

Cette spécialité peut être choisie pour se préparer à des études supérieures dans de nombreux domaines : droit, économie, école de commerce, Instituts d’Etudes Politiques, classes préparatoires littéraires et sciences sociales, écoles de journalisme, d’architecture et de paysage et, bien entendu, toutes les filières de sciences humaines à l’université (histoire, géographie, SES, sociologie, philosophie). Cette spécialité peut aussi être suivie uniquement en première en complément de matières scientifiques dans le but d’améliorer sa culture générale et sa maîtrise de la rédaction de textes organisés et de la réalisation d’exposés. Cela peut s’avérer utile pour réussir les concours d’ingénieur ou d’études de santé, par exemple.

pdfEn savoir plus sur la spécialité "histoire, géographie, géopolitique et sciences politiques"

Histoire des arts

Cet enseignement de culture artistique est codisciplinaire : il permet de faire intervenir des professeurs de différentes disciplines (Histoire, Arts Plastiques, Musique, Lettres…)

  • En première, 4h par semaine qui s’articulent autour de 2 entrées complémentaires :
    • un projet partenarial à réaliser par les élèves à partir de l’appréhension de lieux ou d’institutions patrimoniaux ou culturels locaux.
    • un ensemble de thématiques transversales contribuant à construire une culture et une réflexion touchant différents domaines artistiques (matières, techniques, formes ; la circulation des œuvres et les échanges artistiques ; le marché de l’art…).
  • En terminale, 6h par semaine :
    • trois questions limitatives, définies et renouvelées par publication au BO : un artiste en son temps ; objets et enjeux esthétiques ; arts, ville, politique et société.

pdfEn savoir plus sur l'HiDA - Organisation

pdfEn savoir plus sur l'HiDA - Programme

pdfEn savoir plus sur l'HiDA - témoignages

Humanités, littérature et philosophie (HLP)

Organisation

  • Deux groupes d’élèves issus de différentes classes de 1ère / quatre professeurs en binôme : un professeur de Lettres et un professeur de philosophie pour chaque groupe.
  • En première, 4h par semaine : 2h assurées par le professeur de Lettres et 2h par le professeur de philosophie.
  • En terminale, 6h par semaine : 3h de littérature, 3h de philosophie.

pdfEn savoir plus sur HLP - Objectifs et Programme

pdfEn savoir plus sur HLP - Présentation détaillée (ppt)

Numérique et sciences informatiques (N.S.I)

L’enseignement de spécialité de numérique et sciences informatiques du cycle terminal de la voie générale vise l’appropriation des fondements de l’informatique pour préparer les élèves à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en les formant à la pratique d’une démarche scientifique et en développant leur appétence pour des activités de recherche.

Cet enseignement prolonge les enseignements d’informatique dispensés à l’école primaire, au collège en mathématiques et en technologie et, en seconde, l’enseignement commun de sciences numériques et technologie. Il s’appuie aussi sur l’algorithmique pratiquée en mathématiques en seconde.

Comme tous les enseignements, cette spécialité contribue au développement des compétences orales à travers notamment la pratique de l’argumentation. Celle-ci conduit à préciser sa pensée et à expliciter son raisonnement de manière à convaincre. Elle permet à chacun de faire évoluer sa pensée, jusqu’à la remettre en cause si nécessaire, pour accéder progressivement à la vérité par la preuve. Si ces considérations sont valables pour tous les élèves, elles prennent un relief particulier pour ceux qui choisiront de poursuivre cet enseignement de spécialité en terminale et qui ont à préparer l’épreuve orale terminale du baccalauréat. Il convient que les travaux proposés aux élèves y contribuent dès la classe de première.

pdfEn savoir plus sur NSI

Physique-Chimie

L’objectif de cette spécialité est de développer une culture scientifique solide afin de préparer à l’enseignement supérieur. La spécialité Physique-Chimie propose une approche concrète et contextualisée des concepts et des phénomènes étudiés. La démarche de modélisation y occupe une place centrale afin d’établir des liens entre les phénomènes étudiés et celui des modèles et des théories.

L’enseignement de spécialité Physique-Chimie, prolonge l’étude déjà réalisée en classe de seconde, des thématiques telles que « La constitution et la transformation de la matière » , « Le mouvement et les interactions », « L’énergie », « Les Ondes et Signaux ». Cet enseignement permet également l’intégration de l’outil numérique.

Cet enseignement contribue également au développement des compétences orales à travers la pratique de l’argumentation.

Cette spécialité permet la poursuite vers des études scientifiques après le baccalauréat, notamment :

  • Dans les filières universitaires, telles que en Licence (Physique, Chimie, STAPS, études de santé)
  • En CPGE (MPSI, PCSI, BCPST etc.)
  • En IUT (Mesures physiques, Sécurité & Environnement, Génie chimique)
  • En BTS (Métiers de la Chimie, Mesures physiques etc...)

Sciences économiques et sociales

L’enseignement de spécialité « Sciences économiques et sociales » prolonge l’enseignement commun de seconde.

Il éclaire les grands enjeux économiques, sociaux et politiques des sociétés contemporaines.

Il renforce et approfondit la maîtrise par les élèves des concepts, méthodes et problématiques de la science économique, de la sociologie et de la science politique.

pdfEn savoir plus sur les SES - Programme

pdfEn savoir plus sur les SES - Études

pdfEn savoir plus sur les SES - Brochure

pdfEn savoir plus sur les SES - Vidéo

Science de l’ingénieur. (S.I)

Les ingénieurs imaginent et mettent en œuvre des solutions innovantes pour répondre aux besoins des personnes, avec l’ambition de rendre accessible à tous les progrès qu’apportent quotidiennement les sciences et les technologies.

Les enjeux de société sont considérables et se situent à la conjonction d’évolutions rapides et inédites.

La révolution numérique bouleverse les rapports entre les personnes et leur environnement, entre les êtres humains et les machines. Elle modifie également la relation entre les machines elles-mêmes, capables d’échanger de façon autonome des quantités considérables d’informations en communiquant via ce que l’on nomme l’internet des objets.

L’approche en sciences de l’ingénieur mobilise une démarche scientifique reposant sur l’observation, l’élaboration d’hypothèses, la modélisation, la simulation et l’expérimentation matérielle ou virtuelle ainsi que l’analyse critique des résultats obtenus. Il s’agit de comprendre et de décrire les phénomènes mis en œuvre et les lois de comportement associées, pour qualifier et quantifier les performances du produit afin de vérifier si le besoin initialement défini est satisfait.

Les enseignements du cycle terminal installent progressivement la démarche de l‘ingénieur qui consiste à comparer les différentes performances du cahier des charges avec celles mesurées ou simulées. Les élèves sont conduits à mettre en œuvre une analyse critique des résultats pour s’interroger sur leur validité, pour optimiser les modèles numériques et les objets matériels afin d’obtenir les performances attendues.

Les ingénieurs, au terme de leur formation, sont capables d’imaginer des solutions innovantes qui ne se limitent pas à la conception des objets réduits à la seule dimension matérielle. Ils proposent des solutions qui associent les dimensions matérielles et numériques, intégrées et complémentaires, non plus pensées successivement et séparément mais de façon simultanée.

L’enseignement de spécialité, sciences de l’ingénieur du cycle terminal de la voie générale, permet de se préparer aux attendus de l’enseignement supérieur et de la formation d’ingénieur.

SVT

L’objectif de cette spécialité est de développer une culture scientifique solide afin de préparer à l’enseignement supérieur. Dans la poursuite de l’enseignement de la classe de seconde, il poursuit la formation civique des élèves, notamment sur les questions liées à l’environnement, à la santé et à la sécurité.

L’enseignement de spécialité SVT, prolonge l’étude déjà réalisée en classe de seconde, des thématiques telles que « La Terre, la vie et l’évolution du vivant » , « Enjeux contemporains de la planète », «Le corps humain et la santé».

Cet enseignement contribue au développement des compétences orales à travers la pratique de l’argumentation. L’exercice de l’esprit critique est également développée face à la quantité croissante de mises en question des apports des sciences.

Cette spécialité permet la poursuite vers des études scientifiques après le baccalauréat, entre-autres:

  • Dans les filières universitaires, telles que en Licence (Biologie, Géologie)
  • En filières médicales et paramédicales (PACES, Infirmière etc...)
  • En CPGE (BCPST etc.)
  • En DUT/BTS (Diététique, Environnement, Analyses de l’eau etc...)

ART / Théâtre

Le bac

La spécialité « théâtre » choisie en classe de première est évaluée coefficient 16 en fin de terminale lors des épreuves du baccalauréat : un oral ( partie jeu) sur 8 points , un écrit ( analyse de mise en scène et élaboration d’un projet artistique) sur 8 points.

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Cet enseignement mêle la pratique, avec 2 projets par an montrés au public, et la construction de références culturelles.
On y alterne donc des cours de plateau ( exercices, improvisations, mise en scène et répétition de pièces) , la découverte de spectacles (dans des salles de théâtre et en captation ) que l’on apprend à analyser et qui permettent de forger ses goûts , et la réflexion sur ce qu’est une démarche de création.

En classe de première : 4 heures de cours hebdomadaires et des sorties spectacles
En classe de terminale : 6 heures de cours hebdomadaires et des sorties spectacles

Pourquoi choisir cette spécialité quand on ne veut pas devenir comédien?

On y développe des compétences transversales recherchées dans le monde professionnel et qui permettent de réussir dans de nombreuses autres voies que la voie artistique, dans les parcours d’étude post bac :

  • apprentissage du travail collectif
  • rigueur dans les méthodes
  • mise en œuvre de travaux de recherche
  • capacité d’abstraction
  • démarche d’analyse critique
  • stimulation de l’imaginaire
  • prise de parole en public

Cet enseignement est assuré par un professeur aux compétences spécifiques dans le domaine du théâtre, associé à un artiste professionnel, comédien et/ou metteur en scène. Le Centre Dramatique National de Tours Nouvel Olympia est partenaire du Lycée Grandmont pour cet enseignement.

Que faire après le bac avec une spécialité théâtre ?

La spécialité théâtre est une formation littéraire, qui développe en outre des compétences en communication et en psychologie, elle permet d’envisager :

  • l’université ( lettres, langues vivantes, droit, psychologie, histoire, histoire des arts, formations à la médiation culturelle, aux arts du spectacle, cinéma… )
  • des carrières artistiques, via des parcours spécialisés : Conservatoires de Région en vue de préparer un concours d’entrée aux Grandes Écoles de Théâtre, École du costume ….
  • des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles ( CPGE , section théâtre ( A Paris, Orléans…)
  • des écoles (de journalisme, de commerce, du Louvre, d’architecture section scénographie, de carrière sociales, de cinéma ...)

Spécialité Mathématiques en première

De quoi s’agit -il ?

C’est une spécialité de 1ère (4h/semaine) qui peut être poursuivie en terminale (6h/semaine).

Pour qui?

Pour l‘élève qui :

  • aime faire des mathématiques;
  • a des bons résultats dans cette discipline;
  • en a besoin pour son orientation (une grande majorité des filières post bac nécessitent d’avoir fait des mathématiques au lycée : l’ensemble des IUT ou presque, toutes les écoles scientifiques, les écoles de commerce, les filières économiques….);
  • est curieux.

pdfEn savoir plus sur la spécialisation "Mathématiques"